MNT Garantie de salaire

Agent titulaire ou non titulaire de la fonction publique territoriale, faites le point sur la protection de votre salaire en cas d’arrêt de travail

Attention aux idées reçues

En cas d’arrêt de travail prolongé, ma collectivité
continue de me verser 100 % de mon salaire en permanence.

FAUX. Chaque année, près de 85 000 fonctionnaires doivent vivre avec 50 % de leur salaire après 3 mois d’arrêt de travail, en cas de maladie ou d’accident. En effet, en cas de congés maladie ordinaire(1), votre statut prévoit une diminution de moitié de votre traitement à l’issue du 90e jour.

Les agents ne sont pas tous logés à la même enseigne.

VRAI. Quel que soit votre statut (titulaires ou non titulaires), votre protection en cas d'incapacité ou d'invalidité n'est pas optimale : selon la nature du congé et sa durée, vous pouvez perdre 50 % de votre salaire. Cette perte intervient au bout de 90 jours d'arrêt, mais elle peut se déclencher avant pour les agents non titulaires selon leur ancienneté.

En cas d’invalidité, je continue à être couvert sur tout.

FAUX. Sans solution adaptée vous perdrez une partie de votre salaire et de vos primes. Cette perte dépend de votre ancienneté dans la fonction publique territoriale. Elle est très importante si celle-ci intervient en début de carrière.

(1) Le Congé maladie ordinaire (CMO) est accordé en cas de maladie sans gravité particulière ou accident.

video

Top utile :

les arrêts de travail des agents territoriaux


Voir la vidéo

simulation

Simulez les limites de votre statut d’agent territorial sur la protection de votre salaire

Découvrez la Garantie de salaire adaptée à vos besoins :

1
Votre salaire est-il la principale source de revenus de votre foyer ?
2
Quel niveau d’importance accordez-vous à la protection de votre salaire ?
3

(1) 3,75€ de cotisation mensuelle pour un agent de 18 à 23 ans souhaitant une indemnité journalière de 5€. Tarif au 1er janvier 2018.

(2) Si votre employeur maintient les primes dans les mêmes conditions que le traitement. Primes ayant donné lieu à cotisations.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus